Foire aux questions



Énergie éolienne
De quoi ont l'air les éoliennes ?
Il existe principalement deux types d'éolienne : une à axe horizontal et une autre à axe vertical ou de style « batteur à œufs ». Les éoliennes à axe horizontal sont beaucoup plus courantes, elles représentent plus de 95 pour cent de toutes les éoliennes utilisées à des fins commerciales (avec une capacité minimale de 100 kilowatts). Du haut de la zone de balayage jusqu'au sol, une éolienne à axe horizontal destinée à la production commerciale d'énergie peut atteindre et même dépasser les 120 mètres.
Pourquoi certaines éoliennes tournent, alors que d'autres à proximité sont immobiles ?
Il y a plusieurs raisons pour que une ou deux éoliennes puissent être à l'arrêt à tout moment, quelles que soient les variations dans la direction, la vitesse, l'intensité du vent ou un entretien en cours.
Quelle est la fiabilité de l'énergie éolienne ?
Grâce aux analyses des ressources éoliennes et à des moyens de surveillance sophistiqués, les développeurs peuvent évaluer avec une grande certitude les périodes où l'énergie éolienne est disponible ainsi que la quantité, permettant ainsi aux planificateurs de prévoir les livraisons d'énergie éolienne. Lorsqu'il y a du vent, la production d'énergie des centrales à combustible fossile comme le pétrole et le gaz peut ainsi être remplacée par la production d'énergie éolienne. Des études ont démontré qu'une compagnie de services d'utilité publique qui diversifie ses sources d'énergie en ajoutant l'éolienne, peut répondre à la demande d'une manière plus fiable.
Qu'arrive-t-il lorsqu'il n'y a plus de vent ?
L'éolienne est au repos s'il y a très peu de vent ou pas du tout. L'absence de vent est cependant rare au niveau du moyeu d'une éolienne à l'échelle commerciale – son moyeu étant à environ 80 mètres au-dessus du sol – de plus, un parc éolien est implanté dans un site spécifiquement choisi pour son gisement de vent.
Les éoliennes fonctionnent-elles là où les conditions météorologiques et les températures sont extrêmes ?
Les éoliennes situées dans des régions aux climats très froids ou très chauds sont dotées d'équipements spéciaux pour l'Arctique ou pour des conditions tropicales. D'ailleurs, lorsque les vents soufflent de façon soutenue à 90 km/h ou lorsque les rafales de vent atteignent les 160 km/h, les éoliennes sont automatiquement mises à l'arrêt.
Quelle est la fréquence de l'entretien nécessaire pour les éoliennes ?
Généralement, les éoliennes nécessitent un entretien préventif deux ou trois fois par an.
Quelle est la fonction de l'ordinateur à l'intérieur d'une éolienne ?
Le système informatique élaboré qui se trouve à l'intérieur d'une éolienne exécute des tests d'autodiagnostic et recherche la cause d'erreurs avant le démarrage. Si l'ordinateur détecte une anomalie qu'il ne peut pas rectifier lui-même, l'éolienne est automatiquement mise à l'arrêt. En outre, un système de commande SCADA (système d'acquisition et de contrôle des données) permet à un opérateur (utilisant un modem n'importe où dans le pays) de configurer à distance de nouveaux paramètres, d'exécuter des contrôles du système et d'assurer un rendement maximal des éoliennes.
L'énergie éolienne n'est-elle qu'une mode en matière d'énergie ?
Pas du tout L'énergie éolienne est à l'heure actuelle la ressource d'énergie renouvelable qui prend le plus d'essor dans le monde. L'énergie éolienne a toujours été propre et renouvelable et au cours des 20 dernières années, le coût de l'énergie éolienne a baissé d'environ 80 pour cent.

Sécurité
Les éoliennes sont-elles sécuritaires ?
L'énergie éolienne est l'une des technologies énergétiques les plus sûres, qui incorporent plusieurs caractéristiques de sécurité.

« Elles nécessitent par ailleurs, un minimum d'entretien, et sont d'une grande fiabilité, laquelle mesurée en termes de disponibilité pour la production d'électricité, est supérieure à 98 pour cent, lorsqu'il y a du vent. » (Source : Paul Gipe, Wind Power Comes of Age, 1996)
Quels sont les effets de la foudre sur le fonctionnement des éoliennes ?
Les éoliennes modernes sont équipées d'un système de protection contre la foudre très élaboré qui transfère les tensions et courants élevés sans affecter le fonctionnement de celles-ci.
Les éoliennes font-elles du bruit ?
Même si les éoliennes comportent des pièces mobiles, le bruit qu'elles émettent est pratiquement indétectable à une certaine distance. Vous n'aurez pas de difficulté particulière à tenir une conversation sous une éolienne.

NextEra Energy Canada adopte des étapes primaires qui permettent d'assurer un impact sonore minimal pour les voisins. Premièrement, les manufacturiers d'éoliennes garantissent que les niveaux de bruit soient en dessous des limites établies, afin de minimiser le bruit pouvant atteindre les maisons à proximité. Deuxièmement, le bruit d'une éolienne diminue avec la distance, par exemple en Ontario, nous prenons des mesures pour respecter et même dépasser la distance de 550 mètres entre les éoliennes et les maisons. Les directives concernant le bruit du Ministère de l'environnement de l'Ontario pour les zones rurales établissent des niveaux de bruit maximaux admissibles pour les résidences de 40 décibels, ce qui correspond aux normes de l'Environmental Protection Agency aux États-Unis.
Faut-il être concerné lorsque l'on vit près d'éoliennes ?

NextEra Energy Resources prend très au sérieux la santé des gens.  Même si beaucoup a été écrit à propos des effets sur la santé associés aux éoliennes, nous n'avons pas trouvé d'étude plausible, avec comité de lecture scientifique, démontrant un lien entre les éoliennes et des effets néfastes pour la santé.  Au contraire, l'étude « Le son des éoliennes et ses répercussions sur la santé : un examen par un panel d'experts » en est arrivé aux conclusions clés suivantes :

  1. Le bruit des éoliennes ne pose aucun risque de perte auditive ni d'effet nocif sur la santé des humains.
  2. L'infrason et le bruit infravocal à basse fréquence provenant des éoliennes ne présentent pas de risque pour la santé.
  3. Certaines personnes peuvent être indisposées par la présence de bruit des éoliennes. L'indisposition n'est pas une entité pathologique.
  4. Une cause majeure des préoccupations concernant le bruit d'éolienne est le fait qu'il est de nature fluctuante. Certaines personnes peuvent trouver ce bruit gênant, et leurs réactions sont principalement dues à des caractéristiques personnelles plutôt qu'au niveau du bruit.

Le rapport complet est accessible sur le site Web de l'Association canadienne de l'énergie éolienne, www.canwea.ca/pdf/talkwind/Wind_Turbine_Sound_and_Health_Effects.pdf.

Lors d'une décision récente sur le Kent Breeze Wind project à Chatham-Kent, Ontario, le Ministère de l'environnement de l'Ontario a déclaré :

« Le médecin chef de la santé de l'Ontario a accepté d'entreprendre un examen des informations existantes et de lancer une consultation avec l'Agence ontarienne pour la protection et la promotion de la santé ainsi qu'avec les médecins agréés locaux à propos des effets sur la santé liés aux éoliennes. Les résultats de l'examen et de la consultation ont été publiés le 20 mai 2010 et émis sous forme d'un rapport intitulé « The Potential Health Impacts of Wind Turbines » (Répercussions possibles des éoliennes sur la santé). La conclusion de l'examen a été qu'il n'y a pas à ce jour d'observations scientifiques disponibles qui démontrent un lien de cause à effet direct entre les émissions sonores des éoliennes et les effets néfastes pour la santé. Le niveau du bruit des éoliennes pour les habitations situées hors des distances de séparation courantes n'est pas suffisant pour entraîner une déficience auditive ou d'autres effets directs sur la santé, et il n'y a actuellement aucune preuve scientifique indiquant que la vibration du bruit à basse fréquence des éoliennes donne des effets nocifs sur la santé.
En ce qui concerne l'effet stroboscopique, la relation possible avec l'épilepsie est une préoccupation courante. Le Bureau de santé de Chatham-Kent a examiné les effets possibles dans son rapport daté de juin 2008 et a déclaré que « La fréquence des éoliennes est bien en dessous du seuil documenté connu pour déclencher des symptômes d'épilepsie.

Par ailleurs, la Province de l'Ontario a nommé le Docteur Siva Sivoththaman de l'Université de Waterloo à la chaire de recherche en Ontario dans le domaine des technologies des énergies renouvelables et de la santé. Ce poste a pour but de « surveiller activement et de fournir les dernières données et recherches scientifiques sur tous les effets possibles des énergies renouvelables sur la santé ».

Les projets de NextEra Energy Canada sont conçus afin de répondre et même dépasser tous les règlements établis par le Ministère de l'environnement. NextEra Energy Canada mettra en place un programme de communication pour traiter toutes les préoccupations éventuelles concernant l'exploitation du projet.
Les éoliennes affectent-elles l'agriculture et le bétail ?
Les éoliennes n'utilisent qu'une petite fraction de terre et elles fonctionnent en harmonie avec les usages établis. Les activités agricoles et le pâturage continuent sans être perturbés. En général, une éolienne dans une exploitation agricole y compris la fondation et les chemins d'accès utilise 1,0 à 1,5 % d'une parcelle type de 40 hectares.

NextEra Energy Resources exploite plus de 85 parcs éoliens dans une variété de zones agricoles. NextEra Energy Resources n'a pas eu de cas où l'exploitation des éoliennes a eu des effets négatifs sur le bétail ou les cultures. En fait, c'est plutôt le contraire, de nombreux propriétaires fonciers trouvent que les revenus garantis par la présence d'une éolienne sur leurs terres aident à stabiliser économiquement leur exploitation.
Les éoliennes affectent-elles la faune locale ?
Lorsque le site est bien choisi, les éoliennes présentent moins de danger pour les oiseaux que les autres structures comme les immeubles et les routes. L'emplacement des éoliennes, ainsi que de nombreux autres facteurs associés à la mise au point de parcs éoliens, sont étudiés de façon approfondie afin de minimiser ces effets. Sous le processus APER de l'Ontario, NextEra Energy Canada travaille avec des experts afin d'évaluer les effets possibles sur la faune locale qui inclut les oiseaux et les chauves-souris.

Nos plans de travail et les résultats sont examinés par Environnement Canada, le Service canadien de la faune et le Ministère des Richesses naturelles de l'Ontario selon la demande d'APER.

Économie
Comment le coût de l'énergie éolienne se compare-t-il avec celui des autres sources d'énergie ?
Le coût de production de l'énergie éolienne est concurrentiel avec celui de nombreuses autres sources de production nouvellement installées.  Une fois que les éoliennes sont installées, le coût de production de l'énergie éolienne reste stable pendant des décennies – le carburant (le vent) est gratuit. Néanmoins, le prix de l'électricité augmente régulièrement au Canada avec le temps. Avec des réglementations possibles qui obligeront les pollueurs à payer pour leurs émissions, le coût de l'énergie dérivée des combustibles fossiles continuera à augmenter, en plus des fluctuations normales du marché.  Tout avantage économique émanant de règlement futur en matière de pollution sera attribué à l'Office de l'électricité de l'Ontario comme le stipule notre contrat avec cet office.

La comparaison du coût de la nouvelle génération de source d'énergie, comme le vent, au coût des sources d'énergie de l'ancienne génération toujours existante, comme l'hydraulique et le charbon, est injuste. La comparaison doit être faite entre le coût des différents types de production par des installations qui seraient construites aujourd'hui. La majeure partie du panier d'énergies actuel de l'Ontario ainsi que le prix au comptant qui en est issu sont basés sur d'anciennes immobilisations pour lesquelles le coût en capital a été établi depuis des années. Par conséquent, leurs coûts d'exploitation sont bien plus bas. Par ailleurs, les prix de l'énergie en Ontario sont encore très réglementés et ils ne reflètent pas le vrai coût de l'énergie du marché.

Le plan énergétique à long terme du gouvernement de l'Ontario est de remplacer la production d'électricité à partir du charbon par une production à partir d'énergie renouvelable. D'autres formes d'électricité ont des coûts cachés liés à la santé. Une étude du gouvernement datant de 2005 a déterminé que les dommages liés à la santé découlant du charbon pourraient atteindre 3 milliards de dollars en moyenne annuellement.
Quel est l'impact des nouveaux parcs éoliens sur le prix de l'électricité pour les consommateurs ?
Alors que nous ne pouvons pas prévoir une corrélation directe entre les nouvelles installations d'énergie éolienne et le prix de l'électricité que paieront les consommateurs, en améliorant l'approvisionnement avec des sources d'énergie efficaces, la hausse des prix pourrait être maîtrisée.
Les parc éoliens auront-ils un impact sur le développement économique futur de la région ?
Nous avons unanimement trouvé que nos parc éoliens ont un impact positif sur le développement économique futur d'une région, en augmentant l'assise économique de la communauté grâce à des recettes fiscales supplémentaires, de nouveaux emplois dans le bâtiment et des emplois permanents à temps plein une fois le parc éolien en exploitation. Les revenus pour les entreprises locales, qui comprennent les motels, traiteurs, compagnies de fournitures de bureau, entreprises de construction, compagnies de location et autres, viennent aussi s'ajouter au développement économique de la région. En outre, les parcs éoliens augmentent les revenus des exploitations agricoles de la région, tout en préservant l'utilisation traditionnelle des sols.
Quelle est l'implication de la communauté dans un projet éolien ?
L'établissement d'un partenariat solide avec la communauté est primordial au succès de chacun de nos projets. Par le dialogue avec la communauté, un élément vital de notre stratégie, nous communiquons avec les résidents dès le début du processus de développement d'un projet afin de le présenter et d'obtenir très tôt une rétroaction sur notre proposition. Nos objectifs sont :
  • d'établir une collaboration avec la communauté
  • d'écouter nos voisins
  • de partager des informations
  • d'assurer que notre proposition correspond aux intérêts et priorités de la communauté
Nous nous réunissons aussi avec les représentants élus et ceux nommés, les associations civiques, les groupes environnementalistes et les autres organisations de la communauté. Nous partageons régulièrement de nouvelles informations, au fur et à mesure qu'elles deviennent disponibles, afin de tenir à jour la communauté sur le projet.
Dois-je être concerné par la valeur de ma propriété ?
Il n'y a aucune évidence qui démontre une baisse dans les valeurs des propriétés se trouvant près d'un parc éolien.
Voici un extrait d'une étude sur la valeur des propriétés réalisée par Chatham-Kent en 2010 :
« Dans la zone étudiée, où des parcs éoliens sont bien visibles, il n'y a aucune évidence empirique qui indique que le prix de l'immobilier résidentiel rural est plus bas que celui de l'immobilier résidentiel de la même zone mais d'où une éolienne n'est pas visible. Aucune induction statistique apparente ne démontre dans cette analyse que les parcs éoliens ont un effet négatif sur le prix du marché immobilier dans le Chatham-Kent. »

Voici un extrait d'une étude sur la valeur des propriétés réalisée par le Berkeley Lab en 2009 :
« Plus précisément, il a été trouvé que ni la vue d'un parc éolien, ni la distance entre celui-ci et la maison ne démontre un effet statistiquement significatif, mesurable et constant, sur le prix de vente de maisons. Les parcs éoliens n'ont pas d'impact d'envergure et statistiquement identifiable sur la valeur de l'immobilier résidentiel. »

Propriétaires fonciers
Combien de terrain faut-il pour un parc éolien ?
Un parc éolien dans une zone dégagée et plate nécessite environ 16 hectares (40 acres) par mégawatt de puissance installée. Seulement 1 pour cent de la superficie totale est nécessaire pour les éoliennes et les chemins d'accès, donc jusqu'à 99 pour cent restent disponibles pour d'autres usages comme l'agriculture et l'élevage. Un parc éolien en ligne de crête dans une région vallonnée nécessite beaucoup moins d'espace – jusqu'à seulement 0,8 hectare (2 acres) par mégawatt.
Quel est le revenu possible d'une éolienne pour un propriétaire foncier ?
Les contrats de location et les conditions commerciales peuvent varier de beaucoup, selon un certain nombre de facteurs comme :
  • Gisement de vent disponible
  • Possibilité d'accès aux lignes de transmission
  • Prix du kilowatt que les clients des compagnies de services d'utilité publique sont prêts à payer pour l'énergie éolienne
L'offre de contrat sur des petites parcelles par rapport à la superficie générale pour des éoliennes peut subventionner le coût des mauvaises conditions des cultures et aider les propriétaires fonciers à conserver leur exploitation familiale.
Que couvre le contrat de location ?
Les droits d'usage couvrent très probablement :
  • Les modalités de paiement
  • La durée du bail
  • D'autres usages de la propriété
  • L'emplacement et le type de chemin d'accès et d'autres installations de soutien
  • L'état du terrain une fois que l'exploitation éolienne a cessé
Quels sont les effets du parc éolien sur les terres avoisinantes ?
Dès qu'un parc éolien est opérationnel, il n'y a pratiquement aucune perturbation sur les terres aux alentours. Les éoliennes et les chemins d'accès (souvent et tant que possible situés le long des limites de propriétés afin de ne pas perturber l'accès aux cultures et au bétail) prennent normalement environ 1 pour cent de la surface totale. Les animaux d'élevage peuvent paître juste en dessous de l'éolienne étant donné que le bas du balayage des pales n'arrive normalement pas à moins de 30 mètres du sol.
La construction a-t-elle lieu au moment des semailles et des récoltes ?
Non. Les propriétaires fonciers sont cependant compensés pour la perte de récolte lors de la construction et pour toute perte de rendement pour les années futures à cause du compactage des sols par le matériel de construction. La détermination du début des travaux dépend davantage de la conclusion des contrats de location et des permis ainsi que de la mise en exploitation du parc éolien avant le début des meilleures saisons de gisement de vent, qui varient selon les régions.
Y a-t-il du trafic de chantier ?
Oui. Lors de la construction, il y a plus de trafic, même si l'érection des éoliennes est relativement rapide si on la compare à celle des autres types de centrales. Certaines peuvent être montées en quelques mois, alors que dans le cas d'une centrale au gaz naturel, par exemple, cela peut prendre deux années ou plus.

Bien que les travaux soient temporaires, de l'équipement lourd est nécessaire comme des bouteurs, niveleuses, excavatrices de tranchées, camions malaxeurs, camions à plate-forme et grues de grande taille.

Le processus comprend :
  • Défrichage, terrassement, aménagement des chemins d'accès, du site de l'éolienne et des passages de câbles.
  • Excavation et coulage des fondations en béton
  • Excavation de tranchées pour les câbles électriques enterrés
  • Pose de câbles électriques et de communication
  • Construction d'un système collecteur aérien, d'une sous-station et de lignes de transmission jusqu'au réseau des compagnies de services d'utilité publique (le cas échéant)
  • Assemblage et érection des tours éoliennes
  • Montage des nacelles sur les tours
  • Fixation des pales
  • Exécution des raccordements entre les tours et le système collecteur
  • Essais du système
À quelle distance des éoliennes peut-on travailler la terre ou laisser les animaux paître ?
Une éolienne type utilise une surface gravillonnée carrée de 13 mètres de côté; le terrain peut être exploité jusqu'à cette surface.
Quel est l'effet de zone d'ombre ?
Une éolienne, comme presque toutes les structures élevées, fait de l'ombre lorsqu'il y a du soleil. Les pales, lorsqu'elles tournent, coupent les rayons du soleil, ce qui entraîne un effet stroboscopique ou de clignotement. Comme l'effet stroboscopique est diffus et limité en de brefs moments prévisibles au lever et au coucher du soleil, il s'agit là d'une question d'esthétique plutôt que de sécurité. Pourtant, comme certains résidents se sentent encore concernés, si NextEra Energy Canada reçoit une plainte authentifiée sur des effets stroboscopiques sur une maison impliquée dans le projet, NextEra Energy Canada s'engage à utiliser la meilleure source pour atténuer le problème, y compris mais sans s'y limiter, la plantation d'arbres dans la trajectoire de l'ombre ou l'installation d'auvents ou d'autres protections sur les fenêtres.
Qu'arrive t-il lorsque les éoliennes sont enlevées ?
L'implantation des éoliennes est réglementée par des accords à long terme pouvant être de 20 à 30 ans, selon la durée de vie prévue de l'éolienne. Lorsque les éoliennes sont enlevées, le terrain est remis pratiquement en son état d'origine. Normalement, les fondations de la tour et les autres structures sont enlevées jusqu'à une profondeur spécifiée en dessous du niveau du sol.

Environnement
Est-ce qu'un examen environnemental est réalisé ?
Chaque projet fait l'objet d'un examen environnemental. NextEra Energy Canada fait le nécessaire pour conserver le patrimoine naturel et culturel. Les projets éoliens sont situés dans des zones où le vent est adéquat, où il est possible de transporter l'énergie, où un marché pour l'énergie existe et où l'utilisation des sols est compatible avec un parc éolien.
Le parc éolien entraîne-t-il de la pollution ?
Non. L'énergie éolienne n'émet pas de gaz à effet de serre, ne rejette pas d'eau ni de déchets ou sous-produits solides.

Processus d'attribution de permis
En quoi consiste le processus d'attribution de permis en Ontario ?
At a glance

La loi sur l'énergie verte en Ontario exige que les projets d'énergie renouvelable obtiennent l'autorisation de projet d'énergie renouvelable (APER). Dans le cadre du processus nécessaire pour l'obtention de l'autorisation, nous évaluons si les projets proposés auront des impacts sur le patrimoine naturel et culturel et sur l'environnement naturel (par ex. : l'habitat important, les zones avec un intérêt scientifique pour la nature).

Le Ministère des Richesses naturelles de l'Ontario (MRN) et le Ministère de l'environnement de l'Ontario (MEO) examinent les résultats de notre étude d'impact environnemental lors de notre soumission de la demande d'APER. L'organigramme fournit un aperçu du processus d'autorisation et met en valeur les possibilités formelles de participation du public durant le processus. Nous acceptons volontiers les rétroactions et les questions sur nos projets à tout moment.

Si des effets possibles sont découverts, nous déterminerons comment apporter des changements dans la conception afin d'éliminer ou de réduire les effets possibles. Des marges de séparation (distances entre un emplacement proposé pour une éolienne et une caractéristique spécifique) ont été établies en vertu de la loi sur l'énergie verte pour les maisons, chemins, terres humides, cours d'eau, terrains boisés, parcs et zones protégées, et diverses autres caractéristiques de paysage. Ces marges de séparation permettent d'assurer que les projets éoliens prennent en compte le bien-être des gens et du milieu naturel. Lors du processus APER, nous sommes responsables d'assurer que nous possédions une compréhension complète de l'environnement local et de la population – l'emplacement des maisons, entreprises, écoles et du patrimoine naturel. Durant tout le processus APER, nous communiquerons avec les communautés proches de nos projets proposés et les consulterons afin d'assurer que leurs commentaires soient entendus et que les préoccupations et questions soient traitées.
 
Un accord d'achat d'énergie est-il requis avant le début de la construction ?
NextEra Energy Canada fixe normalement des engagements à long terme pour la production d'un parc éolien auprès d'un ou de plusieurs acheteurs avant la construction.
Combien faut-il de temps pour tout le processus de mise en œuvre, par exemple, de la remise des permis à la production d'électricité ?
Cette période varie d'un projet à un autre, mais les parcs éoliens peuvent être mis en service bien plus rapidement que la majorité des autres types de centrales électriques. Par exemple, les centrales au gaz naturel peuvent nécessiter deux à trois ans et même plus pour les développer. Le processus d'attribution de permis pour l'éolien est moins compliqué car l'énergie éolienne n'a pas le même impact sur l'environnement que les centrales à combustible fossile. L'énergie éolienne ne produit aucune émission et aucun déchet ou sous-produit solide. La durée des travaux dépend principalement du nombre d'éoliennes à ériger, du type de terrain et des conditions climatiques prédominantes. Dans certains cas, cela peut être accompli dans les six à neuf mois.

Compagnies de services d'utilité publique
Quels sont les effets des éoliennes sur le réseau de distribution ?
Les éoliennes peuvent fournir un facteur de puissance unité et aider à la stabilisation de la tension. Les éoliennes plus récentes comportent des condensateurs commutés qui entrent en service lorsque la production et la demande en puissance réactive augmentent, en maintenant le facteur de puissance au-dessus de 99 pour cent. L'une des éoliennes actuellement sur le marché utilise des électroniques de puissance et un rotor à vitesse variable pour maintenir automatiquement la tension voulue pour le réseau ou le débit de puissance réactive souhaité pour le service d'utilité publique. Cette caractéristique de conception est particulièrement avantageuse pour les réseaux plus faibles.
Est-il difficile d'intégrer les éoliennes aux compagnies de services d'utilité publique ?
Une étude sur les questions d'ordre opérationnel et l'interface de système menée par Robert Putnam d'Electrotek Concepts n'a pas révélé de défi insurmontable. Il a précisé : « Toutes les questions qui ont été soulevées, comme la régulation de tension et l'intermittence, peuvent être traitées par les pratiques et méthodes de réseau énergétique acceptées ». (Source : American Wind Energy Association dans le Wind Energy Weekly, nº 680, 15 janvier 1996)